1 800 463-3410

La reproduction en tout ou en partie des textes et photos de la revue Agri-Nouvelles sur quelque support que ce soit est formellement interdite sans le consentement préalable et écrit de Agri-Marché inc. Ces textes et photos sont soumis au droit d’auteur.

Ferme M.G. L’Heureux, l’art de se renouveler depuis 90 ans!

Lactech •

Le 24 mai dernier, dans le cadre du gala des Pléiades organisé par la Chambre de commerce de Lévis, la Ferme M.G. L’Heureux a reçu un prix Grande Distinction Desjardins visant à mettre en valeur une entreprise membre de Desjardins s’étant démarquée dans son secteur d’activité par ses stratégies gagnantes, ses actions innovatrices et sa contribution dans la communauté. Louis Fournier, du Centre Desjardins entreprises Lévis-Lotbinière-Bellechasse, a remis la récompense aux propriétaires. Pour ces derniers, il s’agissait d’une belle reconnaissance de leur travail des dernières années et d’une occasion de faire valoir l’importance de l’agriculture dans la région.

Située à Saint-Henri-de-Lévis, la Ferme M.G. L’Heureux est l’une des cinq entreprises laitières les plus importantes du Québec et elle occupe le premier rang dans l’est du Québec avec un troupeau de 580 vaches en lactation et 1 200 têtes. Au total, la ferme produit près de 800 kg de quota, soit environ 8 millions de litres de lait par année. En 2017, ses résultats économiques l’ont hissée dans le groupe de tête du groupe conseil agricole (CGA) de Lévis-Bellechasse.

La superficie cultivable des champs de la Ferme M.G. L’Heureux est de 2 700 acres. Le soya, le blé et le foin sont semés à la volée et le rendement est très bon. Cela fait en sorte que la ferme est autosuffisante à 100 %, sauf pour le tourteau de soya et de canola qui est acheté chez Agri-Marché. De plus, elle est indépendante en ce qui a trait à la machinerie; seuls l’enrobage et le pressage des grosses balles sont faits à forfait.




Les actuels propriétaires : Gilles L’Heureux et sa conjointe Nancy, ainsi que Michel L’Heureux et sa conjointe Raymonde


UNE ENTREPRISE FAMILIALE DEPUIS 90 ANS!

Les actuels propriétaires, Raymonde Ruel, Michel L’Heureux, Nancy Bégin et Gilles L’Heureux, sont en processus de transfert vers la relève. Ils ont eux-mêmes acheté la ferme familiale en 1986. Ils étaient alors la troisième génération de L’Heureux à prendre en main la destinée de l’entreprise, après Sylvio en 1928, puis Lauréat et Laurette en 1951.

La quatrième génération est bien intégrée dans les activités de la ferme. Lyna, Mélanie, Joseph et Jessy travaillent dans l’entreprise familiale depuis des années et ils en possèdent des parts depuis janvier 2018.




 Alyson, Joseph, Jessie, Mégane, Nancy, Gilles, Mélanie, Zachary, Noémie, Raymonde, Lina et Michel

L’ORGANISATION DES TÂCHES

Avec quatre propriétaires et les membres de la relève qui occupent de plus en plus de place, on pourrait croire que la répartition des tâches a été compliquée. Pourtant, tout s’est fait naturellement en misant sur les forces de chacun.

Michel et Gilles s’occupent de la gestion des champs, de la relation avec les fournisseurs, de l’achat des équipements, de la machinerie et du quota ainsi que du développement de l’entreprise, notamment en matière de construction.

Raymonde et Nancy sont très présentes dans les champs. Elles opèrent la machinerie et veillent à aider dans différentes tâches selon les besoins. Raymonde est aussi responsable du paiement des comptes et du fourrage. De son côté, Nancy s’occupe de la fauche et de l’épandage du fumier.

Pour ce qui est de la relève, chacun a des tâches bien définies. Jessy est la première du groupe à avoir démontré un intérêt pour la relève et Lyna est bachelière en agroéconomie. Elles s’occupent chacune de la gestion d’un site de production, de la santé du troupeau à l’insémination en passant par la gestion du personnel. Mélanie a un AEC en gestion agricole; elle s’occupe de l’administration, de la comptabilité, des veaux ainsi que des employés étrangers. Enfin, Joseph, détenteur d’un DEC en Gestion et exploitation d’entreprise agricole, est responsable de la machinerie, des champs et de l’entretien des bâtiments. C’est lui qui opérera la batteuse nouvellement acquise.





Nouveau « bed pack » pour les veaux avec louves construit à l'été 2018




La famille L’Heureux et son équipe, qui contribue fièrement au succès de l’entreprise!


LA FORCE D’UNE ÉQUIPE

Même si la Ferme M.G. L’Heureux est une entreprise familiale, une grande partie de son succès provient de ses employés. Pendant les périodes plus tranquilles, elle compte une quinzaine d’employés comprenant les propriétaires, les membres de la relève et des travailleurs étrangers du Guatemala. En période estivale, on atteint la vingtaine avec l’ajout de travailleurs saisonniers. La famille L’Heureux reconnaît l’importance de chacun d’entre eux. L’entreprise est par ailleurs un exemple d’intégration harmonieuse et de cohabitation d’employés québécois et d’Amérique latine.

Pour assurer l’efficacité de la ferme, des horaires de soir et de nuit ont été mis en place. Ainsi, il y a toujours quelqu’un sur place pour le vêlage et l’entretien des robots. Cela permet aux producteurs de dormir sur leurs deux oreilles.

Certains employés sont des membres essentiels de l’entreprise depuis des années. Dany Bordeleau, par exemple, y travaille depuis 1996. En ce moment, il s’occupe de la gestion des troupeaux avec les membres de la relève. Quant à Josh, conjoint de Lyna, il est impliqué dans les opérations depuis une dizaine d’années. C’est lui qui s’occupe en grande partie de l’alimentation des animaux.


Site n° 1

DE NOMBREUX CHANGEMENTS AU COURS DES ANS

La Ferme M.G. L’Heureux se démarque par son grand volume de production, qui s’explique par le souci d’amélioration constant de l’entreprise. En 2003, un changement technologique important est survenu lorsque les six premiers robots de traite (Lely A2) ont été achetés et qu’un deuxième site de production a été construit. La vieille salle de traite du premier site de production a continué à être utilisée en combinaison avec les robots pendant quelques années.

En 2007, les propriétaires ont fait l’acquisition d’une ferme voisine qu’ils ont exploitée telle quelle jusqu’en 2013, pour ensuite y ajouter une rallonge visant à y ramener toutes les taures gestantes.
En 2011, une construction a été réalisée en vue d’agrandir le parc de vêlage (« bed park ») et l’ancienne salle de traite a été définitivement fermée et remplacée par six autres robots Lely A2 usagés.

Dès 2015, l’étable principale était aussi rallongée pour améliorer le confort des vaches taries et donner plus d’espace aux vaches en préparation au vêlage (« bed park »). L’automne suivant, un grand investissement avait lieu avec le remplacement de tous les robots Lely A2 par des A4. Avec douze robots de ce type répartis sur deux sites, le changement a permis d’augmenter considérablement la production de lait. À la même période, les propriétaires ont acheté des équipements pour les champs dont une fourragère et une faucheuse.


Nouveau bâtiment pour les veaux

En 2017, un feu dans une étable a ralenti un peu les activités. Heureusement, aucune bête n’est morte et les propriétaires en ont profité pour construire une nouvelle bâtisse qui pouvait accueillir toute la relève au même endroit.

L’innovation ne s’arrête pas là. La Ferme M.G. L’Heureux compte aussi sur deux louves pour donner le lait aux veaux. Le génotypage du troupeau est utilisé pour faire une présélection en jeune âge et l’alimentation des vaches laitières est gérée par un mélangeur autochargeur. De plus, 100 % de l’insémination se fait à la ferme par la relève et les employés, ce qui a permis l’élimination des taureaux. Les tracteurs sont également munis de GPS pour semer le maïs, arroser ou épandre de l’engrais.

Tous les changements soulignés, jumelés à une meilleure régie de la production, ont eu des effets notables. Une amélioration de la production de lait est en effet survenue; cette année, on parle de 34 à 35 litres/vache/jour pour 10 600 kg par vache à 4 % de gras.

UNE AMÉLIORATION CONTINUE

L’objectif des membres de la relève est de continuer à augmenter la production pour rentabiliser les bâtiments au maximum. Leur but est donc l’amélioration constante de l’efficacité de l’entreprise.

Agri-Marché et Lactech sont fiers d’être des partenaires de la famille L’Heureux depuis toutes ces années et de l’accompagner dans ses projets et ses succès. Félicitations à tous!



JACQUES ROY, T.P.
Conseiller en production laitière
Lactech inc.


 

<< Retour à la liste
5 commentaire(s)
Line Bouchard2018-10-03 21:45:44
Très impressionnant! Des gens de coeur et unis qui connaissent bien les valeurs de la terre. Bravo!
Ginette L’Heureux et Martin Bergeron2018-10-03 21:43:45
Nous sommes TRÈS FIERS de vous, de vos réalisations et surtout des valeurs qui guident votre travail et votre vie de famille!!!
Marie-Paule et Luc (Allen St-Amant)2018-10-03 20:21:04
Merci pour la présentation de ce si beau modèle de gestion; l'amour et l'amitié qui vous guident et qui transpirent si bien quand on rencontre chacun d'entre vous va demeurer un modèle pour chaque groupe industriel, de quelque domaine que ce soit, dont les dirigeants veulent se développer dans un modèle familial. Vous prêchez énormément par l'exemple et vous êtes invités à continuer.
Odette L Heureux2018-10-02 23:43:52
Félicitations à tous! L'union fait la force! Continuez votre beau travail, c'est beau de vous voir!
Denise Et Guy Turgeon de St Henri2018-09-30 07:52:34
Wow! Félicitations à la famille L'Heureux, vous pouvez être très fiers de vos réalisations, de votre travail, de votre entente ....quelle belle grosse entreprise près de chez nous ...Bravo Bravo!
Laisser un commentaire

(850/850 caractère(s) restant(s))

Abonnez-vous!
Il existe plus d'une façon de lire votre
Agri-Nouvelles. Et c'est gratuit!