1 800 463-3410

La reproduction en tout ou en partie des textes et photos de la revue Agri-Nouvelles sur quelque support que ce soit est formellement interdite sans le consentement préalable et écrit de Agri-Marché inc. Ces textes et photos sont soumis au droit d’auteur.

Des entreprises diversifiées

Divers •


Situées à Nicolet dans la région du Centre-du-Québec, les entreprises Grains EPJ Inc., Cultures EML Inc. et Entreprises EPJ Inc. sont toutes trois détenues par Éric Proulx. Elles se spécialisent respectivement dans le séchage et l’entreposage du grain, les grandes cultures et le transport des grains en vrac.
 

LES DÉBUTS

Tout a débuté en 1974 par l’achat d’une terre de 55 acres par Pierre-Jacques Proulx, le père d’Éric. Dès son tout jeune âge, ce dernier travaillait avec son paternel en y mettant détermination et ardeur. Avec passion et vision, il chérissait le désir de faire prospérer l’entreprise et de l’amener à un autre niveau. Les silos ont rapidement atteint leur pleine capacité et Éric souhaitait augmenter le volume de séchage et acheter de nouveaux silos d’entreposage de plus grande capacité.

Pour sa part, Agri-Marché, en attendant la construction de son séchoir, manquait de capacité pour répondre à la demande. Des pourparlers ont donc commencé en 2013. Dès l’année suivante, une alliance d’affaires est née entre Grains EPJ Inc. et l’entreprise centenaire afin de bien servir les producteurs de grandes cultures. Pendant trois ans, des contrats de location de volume d’entreposage et de séchage ont été établis entre les deux parties.


Âgé de seulement de 38 ans, Éric est fier de son cheminement, de ses décisions au fil du temps et du développement de ses services aux producteurs. Aujourd’hui, son entreprise de transport comporte une flotte de dix camions qui sillonnent les régions du Québec, de l’Ontario et des Maritimes. S’ajoute la portion des grandes cultures avec Cultures EML Inc., une nouvelle entreprise formée en 2018. Le nom de cette dernière revêt une signification familiale : le E représente Éric tandis que les lettres M et L évoquent ses enfants Mathys et Loïc. L’entreprise occupe une superficie totale de 1 550 acres; 700 sont réservées au maïs, 700 au soya et 150 à l’avoine. Éric s’approvisionne en semences DEKALB (2650-2850 UTM) distribuées par l’équipe végétale d’Agri-Marché. De plus, il offre des travaux à forfait, principalement pour le battage et le nivelage des terres. Finalement, Grains EPJ Inc. est un centre de transbordement des grains offrant aujourd’hui une capacité d’entreposage de 15 000 tm, comparativement à 10 000 tm en 2014. Le séchoir GSI de type tour, qui offre l’avantage de pouvoir sécher plusieurs sortes de grains, fonctionne à une capacité maximale de 35 tm/h à un taux d’humidité de 28 % pour le maïs-grain et de 45 tm/h pour la fève de soya à un taux d’humidité de 15,5 %.



UNE ÉQUIPE UNIE ET AGUERRIE

Avec trois entreprises à gérer de front et treize employés, Éric demeure à la tête des décisions. Supervisé par Éric, Julien Saint-Pierre est le répartiteur d’office des camionneurs chez Entreprises EPJ Inc. Éric Marin est l’homme à tout faire de l’entreprise et bras droit d’Éric; il peut réparer des camions et crevaisons et s’occuper du séchage, de l’inventaire, du chargement des camions et de l’analyse des grains. Il remplace également Éric lors des vacances familiales, qui se font par ailleurs très rares. Des employés ponctuels viennent aussi prêter mainforte dans les périodes de semence et de récolte. En ce qui a trait à l’administration de l’entreprise, la conjointe d’Éric, Nadia Marcotte, est en charge des paies, des entrées d’argent, de la facturation du transport et des recouvrements.

Le travail étant saisonnier, les périodes de pointe ne justifient pas nécessairement l’embauche de personnel à temps plein régulier. En tant que propriétaire d’une petite PME, Éric se dit heureux et choyé de pouvoir compter sur des employés agiles et travaillants. Chacun accomplit ses responsabilités en lien avec ses talents et forces, mais c’est un travail d’équipe avant tout !
 

LA RELÈVE

C’est en 2018 que le transfert s’est officiellement fait et qu’Éric est devenu propriétaire des terres à 100 %. Il est le fruit de plusieurs échanges et évaluations avec les comptables et fiscalistes externes; prendre les rênes s’est échelonné sur une période de deux ans. Nadia a souligné l’importance de bien s’entourer dans cette démarche afin qu’elle reste stratégique, surtout lorsqu’on parle d’impôts. Il faut que toutes les parties soient gagnantes. Plusieurs contrats entre personnes sont à établir et diverses questions d’ordre légal, comptable et humain doivent être prises en considération. La préparation et l’officialisation chez le notaire sont deux choses bien différentes; un bon défi !

Les deux garçons de Nadia et Éric, Loïc, 6 ans, et Mathys, 7 ans et demi, sont adorables et passionnés d’agriculture. Malgré leur jeune âge, les parents pressentent déjà chez eux un intérêt pour ce domaine à plus long terme. Avec la fermeture des écoles due au confinement le printemps dernier, les enfants ont pu vivre l’ensemencement aux champs. Ils ont vécu une belle expérience et leurs parents sont tous deux d’accord pour dire qu’on sent chez eux une certaine frénésie. Mathys conduit déjà son petit tracteur de 25 forces; c’est lui qui tond la pelouse et gratte la cour. Il s’amuse parfois à prendre un tas de gravier et à le transférer d’un endroit à un autre. C’est un plaisir quotidien pour lui. Loïc, pour sa part, a des intérêts très variés. Il aime l’action et le travail manuel et n’a pas peur de se salir les mains… Un futur mécanicien peutêtre ? Il apporte les outils et est curieux. Pierre-Jacques nourrit cette affection de ses petits-fils pour l’agriculture. Il leur fait vivre plusieurs belles expériences. Sa proximité géographique et sa présence régulière auprès d’eux favorisent le partage du savoir et de la passion.

Quoi qu’il en soit de leurs champs d’intérêt respectifs, les parents souhaitent laisser à leurs enfants le temps et le soin de faire leurs propres choix pour leur futur. Ils sont élevés dans le milieu agricole, mais leur choix de carrière leur appartiendra.


 

CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE

Le travail avec passion et dévouement est une signature de la famille Proulx, mais le temps passé en famille est aussi essentiel. Avec le succès de l’entreprise, il n’y a pas beaucoup de périodes de repos; après les travaux hebdomadaires, le samedi est souvent réservé à l’entretien des camions de sorte qu’ils soient prêts et propres pour la semaine suivante. Le dimanche est ainsi habituellement la seule plage de temps pour décrocher de la routine et profiter du moment présent. Une journée est vite passée, mais des activités captivantes équivalent à des souvenirs assurés. Ces moments de qualité que partagent les deux jeunes garçons et leurs parents sont principalement des sorties en camping avec une roulotte et des courses de quatre-roues. À cause de la situation particulière depuis le printemps, les activités doivent parfois être mises sur pause. La famille garde espoir qu’elle pourra en profiter davantage cet été. Éric se réjouit autant que les enfants; il veut leur bonheur et c’est pourquoi il construit présentement une piste de course derrière leur garage pour qu’ils puissent se pratiquer et vivre pleinement leur hobby.
 

SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL

La vigilance et la proactivité sont mises à l’avant-plan au sein de l’équipe. Qu’il s’agisse d’installer une sonde à grain pour l’échantillonnage pour éviter qu’on doive monter sur le dessus d’un camion ou d’utiliser un harnais lors des travaux à effectuer en hauteur au centre de transbordement, le propriétaire souhaite offrir un milieu sécuritaire aux employés.

Dans le contexte actuel lié au coronavirus, comme pour la plupart d’entre nous, des mesures additionnelles ont dû être prises au quotidien. Considérées comme essentielles, les activités des entreprises d’Éric se sont poursuivies malgré la situation de crise. Les craintes du début se sont estompées grâce aux mesures sanitaires appliquées par les employés. Ceux-ci se sont bien adaptés à la situation et prennent un maximum de précautions pour préserver leur santé et celle de leur entourage.
 

UNE GRANDE FIERTÉ

Nadia connaît très bien son conjoint. Sans hésitation, elle a identifié le rêve de son homme : avoir un jour son plan de séchage, ses « grosses canisses » comme il les appelle. Ce dernier a confirmé que ce serait pour lui une grande fierté et se dit heureux que la croissance de ses entreprises se fasse de façon progressive. Selon lui, monter une marche à la fois lui permet d’apprécier ses réalisations et de s’assurer de se diriger dans la bonne direction. Il faut travailler fort, gérer comme il faut et bien s’entourer pour connaître le succès. Pouvoir compter sur une équipe dynamique et de bons partenaires comme Agri-Marché donne un bon coup de pouce.


PROCHAINS DÉFIS

La famille Proulx ne manque pas d’idées ni de rêves. L’achat de terres agricoles et de silos est toujours favorisé. Cependant, tout a un prix. Un coût de 15 000 $ par acre ne se paie pas tout seul et il faut savoir prioriser les actions. Éric et Nadia sont d’accord pour dire que tous les scénarios sont envisagés et évalués, car ils aimeraient bien atteindre un objectif de 2 000 acres au total. La prochaine étape devra être stratégique, surtout étant donné les deux situations incontrôlables qu’ont été la récolte difficile de 2019 et l’avènement du coronavirus. Il vaut toujours mieux d’être prévoyant et de planifier que de s’endetter.


Agri-Marché est fier de pouvoir accompagner et compter sur un partenaire comme Grains EPJ. Bonne continuité dans vos projets et défis !



MARIE-ANDRÉE DION
Négociante en grains
Agri-Marché inc.

SERGE LACASSE
Conseiller principal en grains
Agri-Marché inc
 

<< Retour à la liste
0 commentaire(s)

Personne n'a commenté cette nouvelle.

Laisser un commentaire

(850/850 caractère(s) restant(s))