1 800 463-3410

La reproduction en tout ou en partie des textes et photos de la revue Agri-Nouvelles sur quelque support que ce soit est formellement interdite sans le consentement préalable et écrit de Agri-Marché inc. Ces textes et photos sont soumis au droit d’auteur.

Journées d’information 2019 : des événements de réseautage toujours appréciés

Divers •

En décembre dernier, nous avons tenu nos journées d’information annuelles à Lévis et Drummondville. Nous sommes très heureux d’avoir pu rejoindre, encore cette année, près de 400 producteurs et partenaires d’affaires en alimentation animale.

Pour cette édition, le comité organisateur, composé de conseillers en production/ semences, d’un négociant en grains et de partenaires expérience clients, proposait à ses invités la thématique de l’emploi dans le secteur agricole. Elle est liée à des défis bien réels et nous avons pu compter sur l’implication de plusieurs membres de l’équipe d’Agri-Marché/Lactech pour offrir des conférences de qualité répondant à la demande de nos producteurs et à la réalité de l’industrie.

« Les conférences me permettent de rendre  mon entreprise toujours plus rentable et de  rapporter l’information à la ferme. »

Nous avons amorcé nos deux journées dans la fierté. Patrice Brochu, président d’Agri-Marché et de Lactech, a présenté nos nouvelles image et signature de marque. Son père et son grand-père disaient souvent : « Si nos clients ont du succès, on a des chances d’avoir du succès. » Pour la famille Brochu, c’est plus qu’une phrase, c’est un état d’esprit qui vit depuis la fondation de l’entreprise en 1913. C’est pourquoi nous voulions revoir notre signature et notre image pour refléter cet héritage important.

« Producteur en tête. Rendement à cœur. »; voici donc la promesse destinée à nos clients que nous avons présentée à nos invités. Nous tenons à placer le client au centre de nos préoccupations et à nous assurer de bien connaître ses besoins et d’y répondre. C’est un engagement de tous les employés également. Nous avons appuyé le message en dévoilant le nouvel habillage d’une citerne, le meilleur outil pour soutenir visuellement cet engagement.

Par la suite, nous avons accueilli deux experts de l’entreprise TACT Intelligence-conseil, une agence de communications et de relations publiques. Manon Genest, directrice et cofondatrice, était accompagnée de Mikaël Guillemette, directeur. Tous deux sont des passionnés d’affaires publiques, de relations publiques et de politique. Ils nous ont présenté les enjeux liés à la maind’œuvre dans l’espace public. La pénurie de maind’œuvre agricole étant un défi de plus en plus important, nous avons eu droit à un tour d’horizon de ce secteur qui visait à apporter des pistes de solutions. Un résumé de cette conférence est présenté dans cette édition du magazine.

Puis, toujours en lien avec la thématique de la journée, nous avons poursuivi avec Martin Méthot, consultant et propriétaire d’Arimé, une entreprise spécialisée en recrutement de travailleurs étrangers. En plus de détenir une expertise de plus de 20 ans dans le domaine de la gestion des ressources humaines, M. Méthot a grandi sur une ferme laitière de la région de Lévis; il connaît donc très bien les enjeux et la réalité des producteurs. Sa conférence proposait principalement des outils et réflexions pour s’ouvrir au recrutement à l’international. Elle mettait en lumière des moyens concrets et un guide des bonnes pratiques liés à cette solution, par exemple la durée moyenne d’une demande d’embauche d’un travailleur étranger, les engagements à respecter par le producteur, les services connexes à offrir ainsi que la préparation à l’accueil des ressources.

Nous avons également eu le privilège d’entendre le témoignage d’un client d’Agri-Marché qui a entrepris cette démarche avec M. Méthot. Benjamin Roy, releveur de la Ferme Saniben, emploie des travailleurs étrangers du Guatemala pour compléter son équipe. Selon lui, la complémentarité entre les travailleurs locaux et étrangers est excellente. L’embauche de travailleurs étrangers temporaires s’inscrit dans une démarche stratégique afin de pouvoir compter  sur du personnel fiable, motivé et ayant un intérêt à travailler dans des bâtiments agricoles. Nous avons également rencontré l’un de ses employés, qui nous a fait part de son bonheur de travailler au Québec, particulièrement à la Ferme Saniben.

Les travailleurs étrangers sont donc une des nombreuses solutions pour répondre au défi de la pénurie de main-d’œuvre. 

Par ailleurs, Sébastien Lavoie, notre directeur en commercialisation des grains, et Vincent Chifflot, agronome chez DEKALB, ont tous deux fait le bilan de la saison des grains et des semences de maïs et de soya. Nous avons pu convenir que l’année 2019 a été exceptionnelle vu les intempéries connues à la récolte.

« Ces activités me proposent de nouvelles  informations, de belles rencontres avec  des gens de mon secteur et une variété  de choix de kiosques pour échanger avec  des fournisseurs. »

Nous tenons à adresser des remerciements particuliers à tous nos commanditaires. C’est grâce à leur implication que nous pouvons réaliser ces activités d’envergure pour nos clients!

Notre après-midi dédié aux secteurs a été aussi passionnant! Les groupes étaient répartis par production, et chacun avait droit à des présentations techniques adaptées. Nous avons pu compter sur nos experts et partenaires pour offrir du contenu de choix et concret aux producteurs. 

L’industrie a connu plusieurs changements au cours des dix ou vingt dernières années. La démographie des fermes a changé. Il y a notamment moins de fermes laitières, mais le nombre moyen de vaches par ferme et la production laitière journalière moyenne sont plus élevés. Diverses technologies comme le robot de traite, la louve, le scellant à trayon ou les détecteurs de chaleurs et de rumination sont maintenant utilisées par plusieurs. Malgré tout, une question demeure : sur quoi faut-il se concentrer afin d’avoir une entreprise des plus profitables? Virginie Filteau, vétérinaire, a présenté les aspects clés sur lesquels les producteurs doivent miser afin d’atteindre une profitabilité optimale.

Passant de la théorie à la pratique, notre conseillère en production laitière Evelyne Boulianne et notre conseiller technique Marcel Lévesque ont ensuite présenté un résumé des bonnes pratiques à instaurer en lien avec la présentation de Mme Filteau.

Du côté de la volaille, Dr Simon Cloutier a fait une revue des principales maladies qui ont affecté les élevages de poulet à griller au cours de la dernière année. Il a fait état de ce qu’on sait sur les maladies et a traité d’approches préventives qui semblent fonctionner. Nous avons pu constater que la réponse n’est pas toujours simple.

Un autre sujet abordé dans le cadre des journées d’information a été celui de l’assurance. Jean-François Allen a présenté de façon dynamique les différentes protections accordées en assurance de dommages agricole, en plus de préciser le rôle d’un agent direct versus celui d’un courtier et de défaire certains mythes de l’assurance générale de dommages.

Le secteur du porc avait comme premier conférencier le Dr Wouter Deley, de Hypor, qui a traité d’un sujet très actuel : la peste porcine africaine (PPA). 

Cette dernière est susceptible d’être la maladie qui aura le principal impact sur la production porcine au cours des années à venir. Puis, cinq de nos conseillers en production porcine ont fait la revue des meilleures pratiques présentes sur les fermes élites. Danielle Vaillant a conclu l’après-midi du secteur porcin en présentant l’axe stratégique des campagnes du porc du Québec; chaque année, les Éleveurs de porcs du Québec surprennent avec des initiatives marketing percutantes. Le produit et le secteur rayonnent et font jaillir des collaborations fructueuses.

Ceux qui n’ont pu participer aux deux journées d’information ou qui souhaiteraient avoir plus de détails sur l’une ou l’autre des conférences pourront en retrouver plusieurs résumées dans cette édition de l’Agri-Nouvelles.
 

SALONS LACTECH

Les Salons Lactech, un prolongement de nos journées d’information dans le secteur laitier, se sont tenus dans des villes de non pas trois, mais bien quatre régions du Québec : Alma, Saint- Pascal-de-Kamouraska, Saint-Éphrem-de-Beauce, et, pour une première fois, Saint-Marc-des- Carrières. Près d’une centaine de clients ont participé à ces événements régionaux. Une belle participation de notre clientèle et de nos partenaires!
 

EXPOSITIONS AGRICOLES

Agri-Marché et Lactech se sont également rendus au Salon de l’agriculture de Saint-Hyacinthe les 14, 15 et 16 janvier dernier et au Salon industrie et machinerie agricole de Québec du 30 janvier au 1er février. Vous avez été nombreux à venir nous rencontrer à nos kiosques!

Bravo aux deux gagnants de notre tirage, Daniel Guilmette de la Ferme D.M. Guilmette et David Michaud de la Ferme Marc Michaud. Tous deux ont mérité un panier cadeau de produits assurant la sécurité.

Au plaisir de vous voir à l’occasion d’un autre événement Agri-Marché/Lactech!
 

NOUS SUIVRE

Consultez l’une de nos deux pages Facebook (Agri-Marché ou Lactech) et le www.agri-marche.com pour connaître tous les détails concernant nos prochains événements!


Journée d'information Drummondville


Journée d'information Lévis
 

<< Retour à la liste
0 commentaire(s)

Personne n'a commenté cette nouvelle.

Laisser un commentaire

(850/850 caractère(s) restant(s))