1 800 463-3410

La reproduction en tout ou en partie des textes et photos de la revue Agri-Nouvelles sur quelque support que ce soit est formellement interdite sans le consentement préalable et écrit de Agri-Marché inc. Ces textes et photos sont soumis au droit d’auteur.

Des visites enrichissantes dans le secteur du grain

Divers •

Cette activité a pour but d’amener les producteurs à réfléchir à leurs objectifs personnels en matière de gestion d’entreprise. Elle leur permet de découvrir de nouvelles cultures et pratiques ainsi que d’explorer différentes façons de faire en vue de pouvoir innover sur leur ferme. Grâce aux visites effectuées, les producteurs peuvent établir certains liens avec ce qu’ils font dans leur entreprise, et s’il y a lieu bonifier leurs pratiques afin d’améliorer leur gestion, leur rendement et leur efficacité.

La première visite a eu lieu à la distillerie de Varennes de Greenfield Global. Celle-ci a amorcé ses activités en janvier 2007. Elle est un modèle sur le plan de l’économie d’eau et d’énergie. Il s’agit de la première usine d’éthanol construite au Québec et elle produit l’éthanol à l’émission de carbone la plus faible au Canada. Ses capacités logistiques élevées reposent sur la proximité de sa clientèle.

La distillerie est unique en raison de son partenariat avec la Société d’économie mixte de l’est de la couronne sud (SÉMECS), qui traite les déchets organiques des municipalités locales et les transforme en biogaz et en engrais. L’usine de Varennes utilise ce biogaz dans son installation de procédés, ce qui permet de réduire sa dépendance au gaz naturel et de diminuer son empreinte carbone. L’usine produit annuellement 190 millions de litres d’éthanol, 95 000 tonnes de drêche sèche et 45 000 tonnes de drêche humide. Ses besoins annuels en maïs avoisinent les 445 000 tonnes ! L’usine compte 60 employés; Greenfield Global, dont le siège social est à Toronto, emploie en tout 500 personnes.

Greenfield utilise et extrait la richesse de tout le grain de maïs en fermentant les sucres de ce dernier pour en obtenir de l’énergie ou des produits chimiques de spécialité. Environ un tiers du grain produit de l’alcool, un deuxième tiers produit de la drêche de distillerie ainsi que de l’huile de maïs, et le dernier tiers produit du CO2.

L’entièreté de la production d’éthanol de l’usine est vendue à des raffineries du Québec. Le CO2 est vendu à des entreprises qui font des boissons gazeuses et de la glace sèche. L’huile de maïs et la drêche, enfin, sont destinées à l’alimentation animale.

La deuxième visite avait lieu à la corporation sans but lucratif du CÉROM, située en Montérégie à Saint-Mathieude-Belœil, tout près de l’autoroute 20. Nous avons été très bien reçus par Gabriela Martinez, nouvelle directrice générale, et son équipe.

Pour en faire un portrait en chiffres, le Centre de recherche sur les grains existe depuis plus de 21 ans et ses actifs comprennent un fonds de terre de 200 hectares de même qu’un bâtiment de 3 000 mètres carrés qui comporte des bureaux, une salle de réunion, des laboratoires, des serres et des équipements spécialisés dédiés à la recherche.

La mission du CÉROM est de participer par une recherche innovante au développement d’un secteur des grains performant et durable aux points de vue agronomique, économique, social et environnemental. Le centre fait principalement de la recherche sur les céréales oléagineuses et le maïs. Pas moins de 35 employés y travaillent à temps plein.

Il a été possible de visiter plusieurs parcelles de terres de la station de recherche. Par la suite, nous avons assisté à une conférence sur la culture intercalaire (relay cropping). Il s’agit d’effectuer deux récoltes dans le même champ pendant un été. La conférence était très intéressante et les chercheurs se sont dits conscients que plusieurs défis doivent être surmontés pour y arriver. Le centre a un projet qui s’échelonne sur 3 ans, comprenant la culture de blé d’automne avec soya semé aux 15 et 30 pouces dans le même champ.

Agri-Marché tient à remercier et féliciter Sonia Dumont, secrétaire et chargée de projets pour les Producteurs de grains de la Rive-Nord et Producteurs de grains de la Chaudière-Appalaches, ainsi que toute son équipe pour l’organisation de cette belle journée.


SERGE LACASSE, T.P.
Conseiller principal 
Développement des grains
Agri-Marché inc.

<< Retour à la liste
0 commentaire(s)

Personne n'a commenté cette nouvelle.

Laisser un commentaire

(850/850 caractère(s) restant(s))

Abonnez-vous!
Il existe plus d'une façon de lire votre
Agri-Nouvelles. Et c'est gratuit!