1 800 463-3410

La reproduction en tout ou en partie des textes et photos de la revue Agri-Nouvelles sur quelque support que ce soit est formellement interdite sans le consentement préalable et écrit de Agri-Marché inc. Ces textes et photos sont soumis au droit d’auteur.

Compensations: Solution à court terme... Risques à long terme

Éditorial •

Chers lecteurs,

Le 16 août dernier, Mme Marie-Claude Bibeau, ministre fédérale de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, dévoilait un plan d’aide aux producteurs laitiers de 1,75 milliard de dollars échelonné sur 8 ans. Destiné à lutter contre les pertes potentielles engendrées par l’accord entre le Canada et l’Union européenne (AECG – Accord économique et commercial global) et le partenariat transpacifique (PTPGP – Partenariat transpacifique global et progressiste), ce dédommagement ne couvre pas les répercussions du nouvel accord de libre-échange nord-américain, l’AEUMC (Accord États-UnisMexique-Canada). Les producteurs de volaille et d’œufs doivent quant à eux s’armer de patience pour connaître les compensations auxquelles ils auront droit.

Les compensations ont été bien reçues par les diverses fédérations laitières, mais il est important de se demander si elles ne deviendront pas la norme de gouvernements tentés de se servir du système de la gestion de l’offre pour obtenir des concessions dans d’autres secteurs économiques. Les importants surplus de nos voisins américains en matière de production ne disparaîtront pas et ceux-ci chercheront encore à les écouler au cours des années à venir. L’industrie agricole canadienne doit donc demeurer sur ses gardes afin d’éviter d’autres pertes de parts de marché qui feront plus de dégâts que ce que les compensations monétaires pourront réparer.

Pendant ce temps, les tensions économiques mondiales continuent d’être entretenues par le conflit entre les États-Unis et la Chine et elles nuisent grandement à l’exportation de nos produits agricoles dont le porc et les grains. Le prix du porc, qui se situait à un niveau acceptable depuis le début de 2019, est maintenant à risque de baisse importante si la situation s’envenimait davantage, et ce, malgré les énormes besoins des Chinois sur le plan de la viande de porc. Les associations de producteurs de porc et de grains ont d’ailleurs formulé de nombreuses demandes de soutien auprès des différents paliers de gouvernement au cours des dernières semaines à la suite de la baisse des exportations. Le gouvernement est donc appelé à soutenir l’agriculture, mais des concessions seront-elles encore exigées lorsque viendra le temps de négocier d’autres accords ?

Cela étant dit, en plus de vous offrir d’excellents articles sur l’actualité agricole, cette édition de l’Agri-Nouvelles se concentre sur le bien-être animal et la santé humaine. Vous découvrirez de nombreux conseils et informations utiles ainsi que des histoires à succès de producteurs ayant mis le confort de leurs animaux à l’avant-plan. Je vous invite également à consulter les articles traitant de l’importance de la santé physique et mentale. Même si c’est un défi, n’hésitez pas à vous réserver du temps pour prendre une pause et décrocher des affaires quotidiennes. Un esprit sain dans un corps sain vous permettra de voir au succès à long terme de votre entreprise, mais avant tout à votre bonheur et à celui de vos proches.

Finalement, je vous donne rendez-vous à nos prochaines journées d’information, qui auront lieu le 3 décembre à Lévis et le 5 décembre à Drummondville. Ce sera une occasion pour vous d’assister à des conférences traitant des sujets chauds des secteurs laitier, avicole et porcin. De nombreux exposants seront une fois de plus sur place pour vous présenter leurs produits et services.

Bonne fin de récolte à tous et au plaisir de vous rencontrer lors des nombreux événements de fin d’année.

 

Patrice Brochu

<< Retour à la liste
0 commentaire(s)

Personne n'a commenté cette nouvelle.

Laisser un commentaire

(850/850 caractère(s) restant(s))

Abonnez-vous!
Il existe plus d'une façon de lire votre
Agri-Nouvelles. Et c'est gratuit!