1 800 463-3410

La reproduction en tout ou en partie des textes et photos de la revue Agri-Nouvelles sur quelque support que ce soit est formellement interdite sans le consentement préalable et écrit de Agri-Marché inc. Ces textes et photos sont soumis au droit d’auteur.

Des détecteurs de gaz pour mieux prévenir l'intoxication

Divers •

On sait qu’on peut retrouver des gaz dangereux et toxiques à plusieurs endroits sur une ferme, comme dans des silos, pièces mal ventilées, structures d’entreposage de fumier, citernes ou espaces clos divers. Souvent indétectables à l’odorat ou à l’œil, ces gaz peuvent s’accumuler à un point tel qu’ils peuvent en devenir mortels. Or il est possible de mesurer la concentration de ces gaz grâce aux détecteurs appropriés.

Dans sa mission de fournir aux producteurs agricoles les produits et équipements dont ils ont besoin au quotidien, JNB offre maintenant une gamme élargie de détecteurs de gaz et moniteurs destinés tant au bien-être animal qu’à la sécurité des producteurs et de leurs employés. Votre représentant JNB pourra vous aiguiller dans le choix d’un appareil adapté à vos besoins et conforme tant aux recommandations de votre conseiller en santé et sécurité qu’au programme de prévention de votre mutuelle. Il pourra aussi vous éclairer quant aux consignes et aux procédures d’ordre général à connaître pour une utilisation adéquate.

Voici une présentation sommaire des principaux détecteurs de gaz pour utilisation dans les exploitations agricoles. Notez que les montants indiqués le sont à titre indicatif; ils pourraient être moindres.

Bien-être animal

Le niveau d’oxygène est directement lié à celui des gaz toxiques présents. Un taux d’oxygène trop bas peut entraîner des baisses de performance dans l’élevage ou affecter l’état d’éveil et la vigilance des travailleurs. Si l’oxygène diminue dans une ferme, c’est qu’il est consommé par les animaux, qui rejettent du CO2, et/ou qu’il est consommé par les fournaises au gaz, qui ont le même effet en plus de rejeter aussi du CO. Un bas niveau d’oxygène est l’indice d’un manque d’apport d’air frais et donc d’une ventilation déficiente.

Selon le programme de soins aux animaux Élevé par un producteur canadien des Producteurs de poulet du Canada, un niveau d’ammoniaque de moins de 10 ppm est souhaitable. Par ailleurs, un niveau de NH3 de 25 ppm exige une action immédiate en vue de l’abaisser. L’ammoniaque est un irritant pour les voies respiratoires. Bien qu’il soit presque inoffensif à petites doses, une exposition en continu pourrait affecter les performances de l’élevage et rendre le système respiratoire plus sensible aux pathogènes.

L’appareil suggéré peut s’avérer un bon outil de validation et de vérification de la méthode avec languette de papier humecté. Le détecteur procure l’avantage de donner une lecture précise et en continu pendant qu’on se déplace sur toute la longueur de la chambre, rendant l’identification de zones plus problématiques dans la pièce possible.

SANTÉ ET SÉCURITÉ DES TRAVAILLEURS

Oxygène (O2)
Le modèle proposé pour le bien-être animal est aussi pertinent pour les travailleurs. En ce qui concerne la santé et la sécurité, il est principalement utilisé dans les espaces clos.

L’appareil est utilisé pour la détection du NO2 dans les silos à foin. Il doit être utilisé conjointement avec des équipements d’extraction et en conformité avec les procédures d’accès sécurisé aux espaces clos. On doit ventiler avant et pendant l’accès et un test de fiabilité (bump test) de l’appareil devrait être fait avant son utilisation à l’aide d’une bouteille de gaz étalon.

L’appareil sert à la détection du H2S produit par les fumiers et lisiers dans les puisards, fosses, pré-fosses et caniveaux. Il doit lui aussi être utilisé conjointement avec des équipements d’extraction en conformité avec les procédures d’accès sécurisé aux espaces clos. Encore une fois, on doit ventiler avant et pendant l’accès et un test de fiabilité de l’appareil devrait être fait à l’aide d’une bouteille de gaz étalon.

Cet appareil est utilisé pour la détection du CO produit par les appareils de chauffage au gaz et à l’huile ainsi que par les moteurs à combustion (ex. : tracteurs et laveuses à pression). Un test de fiabilité est recommandé dans certaines circonstances.

Notez que le nettoyage de l’intérieur d’un bâtiment fermé avec un tracteur devrait être fait en portant un détecteur de CO. Un producteur ou travailleur ayant déjà été victime d’une intoxication au monoxyde de carbone pourrait se voir imposer le port d’un détecteur de CO pour pouvoir entrer et travailler dans un bâtiment chauffé par des fournaises au gaz.

SERVICES ET PRODUITS COMPLÉMENTAIRES

Soulignons que certains appareils nécessitent un étalonnage au moins tous les six mois et d’autres non puisqu’ils sont jetables. JNB offre un service d’étalonnage; votre représentant vous donnera la formation sur cette procédure si vous désirez vous en charger en vous procurant l’équipement nécessaire. Nous avons aussi des accessoires optionnels visant la protection et la longévité des appareils.

Comme mentionné au bas des tableaux, sous certaines conditions, la location de courte durée des modèles que nous avons en stock est aussi possible pour des besoins ponctuels ou pour un essai avant achat.

JNB peut aussi offrir d’autres modèles sur demande, comme des détecteurs multigaz et des stations de calibration automatique pour des utilisations plus intenses ou des entreprises devant se conformer à des procédures plus élaborées.

Les détecteurs de gaz ou moniteurs sont disponibles seulement au magasin de Saint-Lambert-de-Lauzon et leur achat devrait être accompagné de conseils avisés préalablement à leur utilisation afin de bien en connaître le fonctionnement.

Nous vous invitons à nous contacter et nous vous mettrons en contact avec un représentant !

JNB L’Outilleur Agricole
1325, rue du Pont
Saint-Lambert-de-Lauzon QC G0S 2W0
418-889-9521, poste 1





ANDRÉ TURCOTTE
Représentant
JNB L’Outilleur Agricole

<< Retour à la liste
0 commentaire(s)

Personne n'a commenté cette nouvelle.

Laisser un commentaire

(850/850 caractère(s) restant(s))

Abonnez-vous!
Il existe plus d'une façon de lire votre
Agri-Nouvelles. Et c'est gratuit!