1 800 463-3410

La reproduction en tout ou en partie des textes et photos de la revue Agri-Nouvelles sur quelque support que ce soit est formellement interdite sans le consentement préalable et écrit de Agri-Marché inc. Ces textes et photos sont soumis au droit d’auteur.

Des stagiaires remplies de potentiel

Ressources humaines •

L’été qui vient de se terminer a permis à cinq étudiantes de compléter leur stage en milieu professionnel dans le domaine de l’agronomie. Celles-ci ont pu vivre des situations réelles de travail leur permettant d’intégrer diverses connaissances et compétences afin de résoudre des problèmes liés à leur futur emploi. Comme il est fort pertinent de s’intéresser à la relève en agriculture, voici les stagiaires en question, à qui nous avons demandé de raconter en quelques mots leur expérience chez Agri-Marché et Lactech.

DE LA THÉORIE À LA RÉALITÉ

Depuis ma naissance, la ferme familiale, située à Lotbinière, a toujours été très présente dans mon quotidien. En conséquence, je suis rapidement tombée en amour avec les vaches laitières. C’est pour cette raison que j’ai décidé d’aller étudier à l’Institut de technologie agroalimentaire de La Pocatière en technologie des productions animales, pour ensuite poursuivre à l’Université Laval.

Au cours de ma deuxième année d’études, une opportunité s’est présentée à moi. Celle-ci consistait à aider les représentants de la Beauce ainsi que de Bellechasse dans la plupart de leurs tâches. C’est à cœur joie que j’ai accepté l’offre d’embauche. À partir de ce moment, j’ai beaucoup enrichi les connaissances que j’avais acquises à l’école et à la ferme familiale. Tous ces apprentissages nettement plus « pratiques » me serviront énormément dans ma future carrière de conseillère ou d’entrepreneure. Exceller dans le domaine laitier est plus qu’une priorité chez Lactech et ça se voit rapidement, car les représentants sont tous passionnés par la même chose que les producteurs. En effet, ils veulent la réussite de ces derniers avant tout!

Tout au long de l’été, j’ai eu la chance de rencontrer une centaine de producteurs en vue de les aider à faire avancer leur entreprise. J’ai eu plusieurs discussions intéressantes par rapport à des sujets comme le prix du lait ou les coupures de quotas. De plus, j’ai eu plusieurs « coachs » qui m’ont montré diverses manières de procéder et permis d’observer différents aspects importants sur les fermes laitières. Les représentants utilisent la théorie apprise à l’école et l’adaptent selon les entreprises des producteurs.

En outre, ce stage m’a permis d’en apprendre davantage sur l’exposition des animaux. J’ai énormément apprécié mon expérience dans ce cadre. Les producteurs qui participent à ce genre d’événements sont très fiers de leurs bêtes et c’est très beau à voir. En conséquence, l’ambiance de ces lieux est très conviviale. Lors de ma première expérience dans une foire agricole, j’ai été étonnée par l’entraide entre les exposants.

Enfin, ce stage m’a permis d’avoir une vision différente de celle d’une productrice ou d’une étudiante. Aussi, les nouvelles connaissances acquises au cours de l’été me seront certainement nécessaires dans les années futures. Cette formation a été plus qu’enrichissante!

Merci à tous les producteurs qui m’ont entourée ainsi qu’à l’équipe Lactech pour cette merveilleuse saison!

ANN-SOPHIE BOILARD
Stagiaire en production laitière

L’EXPÉRIENCE DES EMPLOYÉS, UNE SOURCE IMPORTANTE DE CONNAISSANCES!

Je suis native de Sainte-Françoise, un petit village situé dans le Bas-Saint-Laurent près de la ville de Trois-Pistoles. Je ne viens pas d’une famille d’agriculteurs, mais l’agriculture est un domaine qui m’a toujours passionnée.

Au début de mon baccalauréat en agronomie, je ne savais pas du tout vers quelle production j’allais me diriger, mais une chose était sûre : il s’agirait d’une production animale.

Lors de mon premier stage en entreprise, j’ai mis les pieds pour la première fois dans une ferme porcine. J’ai travaillé beaucoup dans les maternités, et également dans les pouponnières. C’est au cours de ce stage que j’ai réalisé que c’est en production porcine que je désirais me spécialiser. Pour mon stage professionnel, je désirais découvrir le travail de conseiller/représentant en production porcine, car j’ai toujours apprécié travailler au service à la clientèle. Par ailleurs, j’ai eu la chance de gagner une journée VIP au sein de l’entreprise Agri-Marché dans le secteur de mon choix; j’ai évidemment opté pour la production porcine, au niveau du service conseil. J’ai rencontré une équipe de travail sympathique et motivée qui désire offrir le meilleur service à ses clients, et ce, autant au bureau que sur le terrain. Cette journée m’a permis de confirmer mon désir de connaître davantage l’emploi de conseiller sur la route. Par la suite, j’ai eu la chance de me faire offrir par Agri-Marché un stage professionnel en production porcine.

Lorsque j’ai amorcé mon stage au mois de mai, un programme d’intégration développé par l’entreprise m’a permis de me familiariser avec tous les départements reliés à la production porcine chez Agri-Marché et de connaître les personnes ressources de chacun d’entre eux. J’ai eu la chance d’être ensuite jumelée principalement avec une conseillère qui cumule plus de dix ans d’expérience dans son métier, mais également de passer quelques jours avec chacun des conseillers de l’équipe. J’ai appris à détecter certains problèmes lors de mes visites en ferme avec les conseillers, en plus d’en apprendre sur les pistes de solutions possibles. De plus, j’ai eu à effectuer plusieurs prises d’échantillons sur le terrain, dont des échantillons de salive, de sang, d’aliments et d’eau qui devaient ensuite être analysés au laboratoire de l’entreprise. L’expérience et les conseils reçus m’ont démontré que la pratique du métier permet d’accroître de façon importante nos connaissances en matière de production. Les semaines passées auprès des conseillers m’ont permis d’en apprendre énormément sur leur métier, mais aussi beaucoup sur la production porcine.

Au cours de ce stage professionnel, je devais également réaliser une étude de cas sur les lésions aux pattes que les truies logées en groupe peuvent s’infliger au cours de leur gestation. Dans le cadre de cette étude, je devais d’abord sélectionner différentes maternités où les truies gestantes étaient logées en groupe afin de comparer certaines caractéristiques de l’environnement (type de plancher, système d’alimentation, densité animale). J’ai donc évalué les lésions présentes chez les truies dans le but de développer un outil d’identification des lésions simple et rapide d’utilisation pour les employés et les producteurs clients chez Agri-Marché.

Ce stage a été une occasion d’appliquer les connaissances que j’ai acquises dans mes cours, mais aussi de les approfondir à l’aide de l’expérience des employés dans le domaine. L’aspect pratique du métier d’agronome n’est pas fréquemment mis de l’avant dans nos cours, d’où l’importance des stages que nous avons à compléter, qui nous permettent de vivre certaines situations auxquelles on pourra éventuellement être confrontés. Je tiens à remercier Agri-Marché ainsi que tous les employés que j’ai côtoyés pour cette belle expérience et pour toutes les connaissances que vous m’avez transmises cet été!

BRENDA BÉLANGER
Stagiaire professionnelle en production porcine
Agri-Marché inc.

PARFOIS, LA VIE FAIT BIEN LES CHOSES

Depuis mon tout jeune âge, je travaillais auprès des vaches laitières et je m’étais en quelque sorte créé des œillères face aux autres productions de mon coin de pays, l’Abitibi. Je n’ai pas dit le Témiscamingue là, j’ai bien dit l’Abitibi. Pas la même place! Malgré mon CV garni de fermes laitières, Agri-Marché m’a offert l’été dernier la chance de me démarquer dans le cadre d’un emploi d’été dans une nouvelle production: la production porcine. Une production qui m’était totalement inconnue sur le terrain, parce que oui, à l’université, on apprend des choses sur plein de sujets, mais rien ne vaut la réalité sur le terrain pour vraiment apprendre!

Je suis littéralement tombée sous le charme de l’espèce porcine, car on s’entend pour dire qu’un porcelet, c’est trop adorable! J’ai donc décidé de poursuivre au sein de cette production à temps partiel durant l’année, et même de faire porter mon séminaire en agronomie sur les impacts de la toxine zéaralénone sur la reproduction porcine. Finalement, pour clore mon baccalauréat en agronomie qui se terminait à l’été 2018, je me suis dit pourquoi pas un stage professionnel en production porcine chez Agri-Marché?

L’équipe de la nutrition, de la recherche et du développement d’Agri-Marché m’a prise sous son aile en vue de parfaire mes connaissances sur le plan de la gestion, de l’élaboration et de la coordination de projets de recherche sur les espèces porcine et avicole. Une corde s’ajoutait donc à mon arc en matière de production avicole, ce qui allait s’avérer très bénéfique puisque quatre à cinq poules sur ma pelouse, ce n’était pas ce que j’aurais pu appeler de la production!

Au courant de l’été, j’ai pu connaître des gens passionnés par la recherche et la nutrition animale. J’ai côtoyé des acteurs importants dans le domaine de la production porcine et avicole et j’ai même pu pratiquer mon anglais auprès de certains intervenants externes. J’ai découvert des fermes très diverses que possède Agri-Marché aux niveaux tant porcin qu’avicole. J’ai développé mon œil pour la recherche sur ces deux productions.

Mon travail consistait principalement à l’élaboration de protocoles pour les futurs projets de recherche, la prise de données sur le terrain, la compilation et l’analyse statistique de ces données et la rédaction de rapports finaux. En plus de tout cela, l’équipe m’a permis d’effectuer une étude de cas sur des porcelets nourris aux grains et sans antibiotiques. Le but de mon étude était de tester une stratégie alimentaire visant à améliorer les performances zootechniques. J’ai eu la chance d’élaborer et de rédiger de A à Z mon propre projet de recherche. Ainsi, j’ai acquis beaucoup d’autonomie, de confiance et de leadership durant mon été. Grâce à ce stage, j’ai découvert une autre facette tout aussi fascinante de l’agronomie, soit la recherche. Mon stage a été plus que formateur et enrichissant; il m’a permis de vieillir et de développer une multitude de compétences nécessaires pour exercer la profession d’agronome.

Comme le titre de mon article l’évoque, la vie fait bien les choses. Je n’avais même pas terminé mon premier mois de stage qu’on m’offrait déjà un emploi pour un remplacement de congé de maternité. J’ai tout de suite sauté sur l’occasion! Je suis donc aujourd’hui coordonnatrice en recherche et développement pour Agri-Marché. Je tenais à remercier l’ensemble des personnes qui m’ont permis de réaliser mon stage et qui ont décidé de me faire confiance pour relever le défi de coordonnatrice pour l’année à venir.

 MAUDE ETHIER
Coordonnatrice R&D
Agri-Marché inc.
 

UN ÉTÉ ENRICHISSANT

Dans le but de terminer ma formation en agronomie à l’Université Laval, je devais faire un stage professionnel en entreprise axé sur la carrière en agronomie. C’est ainsi que j’ai eu le loisir de terminer mon parcours scolaire au sein de l’équipe Lactech, plus précisément dans le secteur Beauce-Lotbinière.

Ayant été plongée dans le bain de l’agriculture dès la naissance grâce à mes parents qui sont producteurs laitiers, il était naturel pour moi de poursuivre leur passion en restant dans le domaine. Après six années d’études post-secondaires où j’ai été cloisonnée entre quatre murs, j’ai eu la chance de retourner sur le plancher des vaches en collaborant avec des représentants. Ma formation en agronomie, bien que théorique, m’a permis de développer un sens critique et de mettre en perspective certains aspects des productions animales. Cependant, rien ne vaut la formation sur le terrain, qui nous montre qu’il nous en reste beaucoup à apprendre!

Au courant de l’été, j’ai eu la chance de faire plusieurs jours de route avec des représentants. J’ai ainsi pu aller visiter avec eux des producteurs pour de simples tours d’étable, pour régler des problèmes urgents, pour participer à des rencontres multidisciplinaires ou pour faire de la prospection. Tout cela permet de bien comprendre les tâches des agronomes au quotidien. Passer des journées entières auprès d’eux est d’autant plus formateur qu’être sur les bancs d’école. Leur personnalité ainsi que leur expérience se reflètent beaucoup dans leur façon de travailler et la relation qu’ils entretiennent avec leurs clients.

Par ailleurs, j’ai fait mon stage dans un contexte plutôt difficile pour les producteurs considérant le prix du lait à la baisse et les nombreuses coupures de quotas. Il était alors intéressant de voir les représentants constamment confrontés à des défis posés par les producteurs, et même aller au-devant des coups. Toute cette route m’a permis de rencontrer un grand nombre de producteurs laitiers qui ont des visions différentes, mais tous la même passion. C’est ainsi que j’ai réalisé à quel point il y avait des choses à apprendre directement des producteurs pour se perfectionner.

Dans le cadre de mon stage, j’ai eu comme mandat de faire un audit RTM. Avec la collaboration de plusieurs producteurs, j’ai évalué la teneur en matières sèches de fourrages dans le but d’obtenir la fréquence à laquelle les producteurs devraient vérifier leurs ensilages en vue d’avoir des résultats optimaux en matière d’alimentation. De plus, j’ai répertorié les changements nutritionnels qui se produisaient lors de la fermentation dans les silos tours; ainsi, les producteurs devant utiliser de l’ensilage non fermenté pendant l’été pourront avoir des programmes alimentaires spécifiques à cette condition. Les mélanges RTM de même que la composition réelle des rations servies aux vaches ont aussi été dans mon champ de mire.

Somme toute, cet été au sein de l’équipe Lactech a été énormément enrichissant. Constamment en évolution, celle-ci nous permet de vivre un stage à notre image et d’avoir accès à diverses formations pour que nous puissions bien démarrer notre carrière.

Je voudrais remercier Lactech pour l’opportunité qui m’a été offerte ainsi que toute la superbe équipe que j’ai côtoyée au courant de l’été!

ALEXIA CHABOT
Stagiaire professionnelle
Lactech inc.


UN STAGE QUI M’A FAIT DÉCOUVRIR UNE PASSION!

Je suis étudiante à l’Institut de technologie agroalimentaire (ITA) en productions animales au campus de Saint-Hyacinthe. J’aime aborder de nouveaux défis et tenter de les accomplir. C’est en partie pour ces raisons que j’ai décidé de faire mon stage chez Lactech pendant l’été 2018.

Je me suis lancée dans ce domaine sans avoir de réelles attentes; au départ, je ne savais pas vraiment dans quoi je m’embarquais. Or, mon stage m’a permis de découvrir un milieu vraiment passionnant constitué de gens passionnés comme moi!

En peu de temps, j’ai beaucoup appris. Ce que j’ai trouvé particulièrement intéressant a été de pouvoir mettre en pratique ce que j’ai appris à l’école et de travailler à trouver des solutions aux problèmes. Étant fille de producteur, le métier de représentante a toujours été un choix de carrière que j’ai envisagé. J’ai pu mettre en pratique mes connaissances apprises dans l’entreprise familiale. J’adore en apprendre toujours plus sur un domaine qui me passionne. Et tout au long de mon stage, je me suis sentie bien accueillie par les membres de l’équipe. Ils m’ont soutenue et surtout, ils m’ont appris les petits secrets du métier!

Durant l’été, je me suis considérée comme une représentante. J’ai touché à tous les volets de la représentation, dont aller voir plusieurs clients avec les représentants et effectuer le suivi d’élevages. J’avais également pour tâche d’aller prendre des échantillons chez les producteurs en vue de les rendre plus efficaces dans leurs journées de travail. J’ai en plus participé à toutes les réunions d’équipe et pu acquérir de la formation, ce qui m’a permis d’améliorer mes connaissances d’un point de vue technique et stratégique. En équipe, nous avons réussi à détecter ce qui ne fonctionnait pas chez les producteurs; à ce moment, j’avais bien l’impression d’avoir terminé l’école et d’être sur le marché du travail!

Mon stage m’a permis de développer mon réseau de contacts et m’a confirmé que j’aimerais un jour faire carrière chez Lactech en représentation. Je tiens à remercier les gens de m’avoir fait confiance et de m’avoir permis d’en apprendre autant!

LYDIA METZGER
Stagiaire en production laitière
Lactech inc.

Agri-Marché et Lactech tiennent à remercier ces cinq passionnées de l’agriculture et leur souhaitent du succès jusqu’à la fin de leurs études. En espérant que leur stage aura su les orienter en vue de leur future carrière et au plaisir de les revoir d’ici quelque temps dans les champs!
 

<< Retour à la liste
0 commentaire(s)

Personne n'a commenté cette nouvelle.

Laisser un commentaire

(850/850 caractère(s) restant(s))

Abonnez-vous!
Il existe plus d'une façon de lire votre
Agri-Nouvelles. Et c'est gratuit!