1 800 463-3410

La reproduction en tout ou en partie des textes et photos de la revue Agri-Nouvelles sur quelque support que ce soit est formellement interdite sans le consentement préalable et écrit de Agri-Marché inc. Ces textes et photos sont soumis au droit d’auteur.

La sécurité du personnel dans les fermes : une priorité de tous les jours!

Volaille •

Le thème central de cette édition estivale repose sur la sécurité et l’aspect légal en milieu de travail. Quoi de mieux que de vous présenter ce qu’Agri-Marché a réalisé au courant des deux dernières années dans ses fermes corporatives et usines en ce qui a trait à la santé et à la sécurité de ses employés? Voici donc un survol de nos initiatives, qui pourraient s’appliquer dans vos entreprises respectives.

Tout d’abord, mentionnons que la santé et la sécurité de tous les employés du Québec sont encadrées maintenant par la CNESST, soit la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail. Le fait d’avoir une ou cinq cents personnes à sa charge ne change en rien les normes à respecter. La responsabilité de l’employeur face à son personnel reste la même. Il est important de savoir que chaque partie prenante a sa part de tâche à accomplir et que la formation est essentielle. À mon avis, la clé pour sécuriser employeur et employé demeure les écrits. Ceux-ci permettent de laisser des traces, font prendre conscience à l’employé de l’importance de la sécurité dans son milieu de travail et démontrent que l’employeur a un plan d’intégration complet.

En tant qu’employeur d’ouvriers/ouvrières agricoles et d’ouvriers/ouvrières d’usines, Agri-Marché a procédé à une mise à jour des principaux risques qu’un employé peut rencontrer dans ses tâches quotidiennes. Sous formes de modules distinctifs, nous avons revu les grands principes de base concernant le SIMDUT, le cadenassage, les espaces clos et le travail en hauteur. Voyons ensemble plus précisément chacun de ces modules!


SIMDUT

Cet acronyme signifie Système d’information sur les matières dangereuses utilisées au travail. Répandu à travers tout le Canada, il s’adresse aux fournisseurs, employeurs et travailleurs. À l’aide de pictogrammes, il assure l’uniformité dans la présentation des produits et permet d’identifier les matières dangereuses de même que de définir les dangers potentiels reliés à leur manipulation.



Les produits à risque (pensons aux savons, aux désinfectants, aux acides ou au chlore) entrent dans diverses catégories et sont liés à des pictogrammes spécifiques. Ceux-ci se retrouvent directement sur le produit ou sur une fiche signalétique. En règle générale, votre fournisseur de produits est en mesure de vous fournir l’information. Quoi faire avec les images? Le SIMDUT inclut des symboles illustrant la section EPI, soit l’équipement de protection individuel dont le port est recommandé comme des lunettes, un masque ou des gants. Une seule règle est de mise : toujours porter l’EPI conseillé, même si le travail ne prendra pas plus d’une minute!

LE CADENASSAGE

Le cadenassage est l’action de poser un ou des cadenas sur un équipement, une machine ou un système sur lequel on souhaite effectuer un entretien, un déblocage, une réparation, un nettoyage, etc. Avant de commencer des travaux autour d’une machine, il est essentiel de la mettre en position d’arrêt et de s’assurer de son arrêt complet et que chaque personne travaillant sur ladite machine ait apposé son cadenas sur la source d’énergie.

Les principales mesures préventives liées au cadenassage sont :

1. S’assurer que tous les employés connaissent et comprennent ce que veut dire le cadenassage

2. Effectuer un recensement par écrit de tous les équipements/machines nécessitant une procédure

3. Établir les procédures de travail sécuritaires selon l’équipement

4. Se procurer les outils et le matériel nécessaires à un bon cadenassage

5. Assurer une bonne formation dispensée selon les milieux de travail

6. Assurer un bon suivi afin de ne pas perdre les acquis Pour comprendre l’importance de bien cadenasser, pensez seulement à un équipement dont l’interrupteur serait dans une pièce autre que celle de la machine, sans contact visuel possible; un accident serait vite arrivé si quelqu’un réactivait sans le savoir un soigneur au moment où un collègue a les deux mains dedans!

LES ESPACES CLOS

Les espaces clos sont des endroits totalement ou partiellement fermés non conçus pour des personnes dont l’accessibilité est restreinte et qui présentent des risques pour la santé, la sécurité ou l’intégrité physique. Le règlement sur la santé et la sécurité au travail définit plusieurs paramètres des espaces clos dont :

1. Le travail doit être effectué seulement par des travailleurs habilités et formés.

2. Une interdiction d’entrer pour les travailleurs non formés.

3. Une surveillance doit être réalisée tout le long des travaux.

4. Une précaution particulière doit être prise relativement aux matières à écoulement libre.

Les risques et les mesures préventives à prendre en lien avec ce volet sont les suivants :



Avant d’entrer dans un silo à grains ou une préfosse, assurez-vous que tous soient sensibilisés, informés et surtout adéquatement formés!

LES TRAVAUX EN HAUTEUR

Concernant le travail en hauteur, il est important de savoir que le port d’un harnais de sécurité est obligatoire pour tout travailleur exposé à une chute de plus de 2,4 mètres (8 pieds) ou à tout dispositif comme une crinoline sur un silo de moulée. Il existe deux types d’équipement de protection, soit individuel (harnais) ou collectif (rampes, garde-corps). Chacun a la responsabilité d’inspecter son équipement avant chaque utilisation. Regardez attentivement toutes les coutures, les fixations, les anneaux et les sangles. Gardez vos équipements à l’abri du soleil pour éviter leur vieillissement prématuré. Advenant une chute avec un cordon d’assujettissement qui s’est étiré pour vous protéger, il est primordial de ne pas le réutiliser. Vous êtes entourés sur vos entreprises agricoles d’endroits où le personnel peut être appelé à travailler en hauteur. Les silos, les toits des bâtiments, les trappes à fumier des poulaillers à étages, les plateformes élévatrices n’en sont que quelques exemples.

En terminant, je vous ai brossé un bref survol de ce qu’Agri-Marché a réalisé en matière de santé et de sécurité pour ses usines et fermes au courant des deux dernières années. C’est votre devoir en tant qu’employeur de réfléchir à ces enjeux. Peu importe votre endroit dans la province, ce genre de formation est disponible pour vous aussi.

N’oubliez pas que dans chaque entreprise, la denrée la plus précieuse est le personnel. Il faut en prendre soin!


MATHIEU COUTURE, agr.
Chef de production avicole
Agri-Marché inc.

<< Retour à la liste
0 commentaire(s)

Personne n'a commenté cette nouvelle.

Laisser un commentaire

(850/850 caractère(s) restant(s))

Abonnez-vous!
Il existe plus d'une façon de lire votre
Agri-Nouvelles. Et c'est gratuit!