1 800 463-3410

La reproduction en tout ou en partie des textes et photos de la revue Agri-Nouvelles sur quelque support que ce soit est formellement interdite sans le consentement préalable et écrit de Agri-Marché inc. Ces textes et photos sont soumis au droit d’auteur.

Une personnalité légendaire prend sa retraite

Porc •

Pour moi, une personnalité légendaire est quelqu’un qui a trouvé sa mission de vie et qui a posé des actions en cohérence avec celle-ci. Sans relâche, avec ténacité, constance, passion, fougue et conviction. Et c’est surtout quelqu’un qui a fait tout cela avec le désir profond de rendre service aux autres. Voilà pourquoi je considère Guy Buteau comme tel.

Depuis 1975, Guy a aidé une multitude de producteurs à réaliser leurs rêves. Il a été le premier représentant
d’Agri-Marché, qui portait à l’époque le nom de Brochu. Il œuvrait autant dans les secteurs laitier, avicole que porcin. C’est finalement le secteur porcin qui a séduit Guy et avec lequel Nicole, sa conjointe, a dû le partager durant toutes ces années. Quand je parle de le partager, ce n’est pas peu dire. En même temps qu’il développait la clientèle chez
Agri-Marché, Guy s’occupait de sa ferme porcine, une unité naisseur-finisseur produisant de la truie hybride pour les éleveurs de la région. Il a donc développé une grande expertise de la production, étant lui-même producteur. Cette réalité a fait de lui un conseiller aguerri. Il avait une expérience terrain qui lui permettait de faire d’excellentes recommandations à ses clients. Il a rapidement su se bâtir une réputation solide et une notoriété très enviable dans le domaine.

Les normes de biosécurité se sont resserrées au fil des ans, et il est devenu impossible pour Guy de continuer à s’occuper de ses animaux tout en faisant la visite des fermes de ses clients. Il a donc décidé de vendre la sienne à son fils et s’est consacré à 100 % au développement de la clientèle. Mais, comme la nature a horreur du vide, Agri-Marché a décidé d’étendre sa présence sur tout le territoire du Québec. Ce qui signifiait, pour Guy, de faire beaucoup plus de route. Combien de fois ai-je pu entendre Guy me raconter qu’il était parti à 4 h du matin pour revenir le soir à 23 h? Il fallait rentabiliser le temps; le premier rendez-vous de 8 h, et le dernier…

Durant une certaine période, la production porcine a plus que doublé au Québec. Des fermes ouvraient à toutes les semaines, parfois deux fois par semaine. On en a mangé, des sandwichs debout sur des lattes de béton! Guy établissait des budgets et défendait les projets de ses clients auprès des institutions financières. Quand il y croyait, c’était seulement une question de temps avant que ceux-ci voient le jour.

Guy a toujours été un homme de passion. Il n’a jamais compté ses heures pour la réussite de ses clients et celle
d’Agri-Marché. J’ai toujours été épaté par sa capacité d’adaptation. Guy a suivi les nouvelles technologies et s’est fait un devoir de les maîtriser. Pensons seulement aux fameux contrôles de ventilation Phason, qu’il connaissait par cœur. Il pouvait nous aider à calibrer une ventilation à distance par téléphone tandis qu’il conduisait. Il a aussi fait partie de la mise sur pied du système SAP chez Agri-Marché, un système informatique très performant dont la mise en place demandait temps et compréhension.


Patrice Brochu, président d’Agri-Marché inc., Guylaine Brochu, vice-présidente Groupe Brochu, Mme Nicole Goulet, conjointe de M. Buteau, M. Guy Buteau, M. Donald Brochu et M. Jean-Pierre Brochu, vice-président, Innovation et développement technologique

La disponibilité de Guy était tout aussi légendaire; matin, jour, soir, fin de semaine. Il n’y a jamais eu d’heure ou de journée pendant laquelle il s’est dit indisponible pour aider un client ou un collègue. Je m’amusais souvent à regarder l’heure de réception du message dans ma boîte de messagerie en réponse à une question que je lui avais posée la veille; des réponses reçues à 4 h ou 5 h du matin étaient monnaie courante.

Plus personnellement, il a fait partie de ma vie ces 26 dernières années. Il était présent lors de mon entrevue d’embauche à l’ITA de La Pocatière, à mon mariage, à ma fête de 40 ans, à mon premier spectacle-conférence... pour ne nommer que ces moments importants. À combien « d’expos » avons-nous participé ensemble? Saint-Anselme, Saint-Agapit,
Saint-Isidore... Combien de soirées clients du temps des Fêtes, combien de journées d’information, combien de voyages de pêche entre collègues? Il faisait partie de ma deuxième famille. Il a été pour moi un collègue et un directeur des ventes, mais surtout un mentor exceptionnel. Il était rassurant de pouvoir discuter de différents dossiers avec Guy, qui avait une grande connaissance du marché et des clients. Il faut dire que sa longue carrière lui avait permis de servir les grands-parents, les parents et la relève d’une même entreprise!

Monsieur Guy, comme l’appelaient la majorité des employés de Saint-Isidore, était très apprécié de ceux-ci. J’ai toujours senti un immense respect des gens qui avaient à travailler avec Guy au bureau. Respect qui était grandement mérité par cet homme qui était toujours en mode solution et qui ne cherchait jamais la confrontation. Guy est un homme qui a la parole facile et qui ne se gêne pas pour donner son opinion, mais qui a aussi une grande ouverture envers les propositions des autres.

Il m’est difficile de rendre hommage à Guy Buteau, qui a eu une carrière de 42 ans, en quelques lignes. Je présume donc que chacun d’entre vous qui connaissez l’homme avez d’autres histoires et anecdotes qui vous viennent en tête et que vous ne retrouvez pas dans ce texte. Je vous invite à m’écrire à [email protected], et je transmettrai vos bons mots à Guy.

Je terminerai en te disant merci, Guy. Merci pour la transmission de ton savoir et de ta passion, merci d’avoir participé au développement de la filière porcine du Québec, merci d’avoir contribué au rayonnement et à la grande notoriété du secteur porcin d’Agri-Marché partout au Québec, merci pour toutes ces actions que tu as posées dans l’intention profonde d’aider les gens. Merci d’être qui tu es!

Te connaissant, je sais que c’est la fin d’une belle et longue carrière en production porcine, mais le début de la réalisation d’autres projets qui te tiennent à cœur.

En mon nom et en celui de tous ceux dont tu as marqué positivement la vie, je te souhaite une excellente retraite. Nous te rendons à Nicole et à ta famille, qui ont été bien généreux de te partager avec nous.

Au plaisir, mon légendaire ami!


MARTIN SAVOIE, T.P.
Conseiller technique
en production porcine
Agri-Marché inc

<< Retour à la liste
3 commentaire(s)
Rosaire Desjardins2018-04-16 21:53:00
Quel bel hommage Guy qu'on te rend pour ta retraite...Je suis certain que chaque mot te décrit bien car à chaque fois que je t'ai rencontré, tu parlais avec passion de ton travail et jamais il n'y avait du négatif envers tes clients et amis et tes patrons...Agri-Marché perd un homme d'exception mais je suis sûr que tu resteras disponible pour des bons conseils et aide de tout genre...Bonne retraite avec ta Nicole et surtout bonne santé à vous deux...On va se revoir aux parties de baseball de nos petits-enfants
Marcel Lajoie Ste-Hélène de Kamouraska2018-04-12 22:55:09
Bonne retraite M. Buteau!
Guy Buteau2018-04-05 08:00:43
Merci beaucoup pour le témoignage je suis très touché. Pour moi, ce fut un privilège d'avoir travaillé avec la famille Brochu et son équipe et de faire autant progresser le secteur animal au Québec.
Laisser un commentaire

(850/850 caractère(s) restant(s))

Abonnez-vous!
Il existe plus d'une façon de lire votre
Agri-Nouvelles. Et c'est gratuit!